Quels sont les éléments à absolument vérifier avant la signature d’un contrat de travail ?

Après une longue période de chômage, certaines personnes ne prennent pas le temps pour lire tous les termes du contrat de travail avant de le signer lorsqu’ils trouvent un nouvel emploi. Or, c’est une attitude très peu recommandée pour un professionnel, quelle que soit la nature ou la forme de la société qui vous emploie. Afin de se mettre à l’abri d’éventuels litiges avec l’employeur dans l’avenir, il est indispensable de procéder à la vérification de certains détails dans le contrat avant de le signer. Découvrez ces éléments à ne jamais négliger lors de la signature d’un contrat de travail.

Prêter attention à la période d’essai

Sur le marché de l’emploi, il n’y a absolument rien qui se fait au hasard. Pendant que certaines sociétés exigent qu’un nouveau salarié effectue d’abord une période d’essai, certains n’en font pas une obligation. Ce qui n’est d’ailleurs pas le cas lorsque l’on se réfère au Code du travail tel qu’expliqué sur Aimh.fr. Néanmoins, l’essai est une période durant laquelle il est possible d’apprendre énormément de choses dont vous n’aviez pas connaissance. C’est également une occasion pour l’employeur d’évaluer vos compétences et votre expérience. Voilà donc pourquoi il est capital de bien lire les termes du contrat de travail pour savoir si une période d’essai y est mentionnée. Cela vous permettra de prendre les dispositions nécessaires.

Pour tout contrat à durée indéterminée, le Code de travail en son article L.1221-19 précise que la durée de la période d’essai varie en fonction de la catégorie du postulant. Ainsi, cette durée est de quatre (4) mois pour le commun des ouvriers. En ce qui concerne les professionnels et les agents de maitrise, l’essai s’étend respectivement sur huit (8) mois et six (6) mois. Mais s’il s’agit d’un CDD de moins de six mois, la période d’essai équivaut à une journée par semaine.

Vérifier les honoraires ainsi que le temps de travail

Le fait de signer un contrat de travail signifie que vous adhérez sans exception à l’intégralité des clauses qui y figurent. Et parmi lesdites clauses certaines d’entre elles fixent vos honoraires et votre temps de travail journalier. Sans faire attention à ces petits détails dans le contrat de travail avant de procéder à sa signature, vous ne saurez pas si l’emploi est à temps partiel ou à temps plein. Et dans la mesure où il s’agit d’un boulot à temps plein, la norme établit la durée de travail par semaine à 35 heures. S’il faut que la durée du travail aille au-delà de cette valeur, il faudra que cela fasse objet d’une négociation entre l’employeur et vous conformément aux exigences du Code de travail.

Prêter attention au salaire

Le salaire est un autre élément capital à vérifier avant de signer un contrat de travail. C’est en effet ce document qui précise clairement la rémunération que l’employeur accepte de vous octroyer pour le travail qui sera accompli. Cette rémunération n’est pas obligatoirement celle mentionnée dans l’offre d’emploi puisqu’il a une possibilité de renégociation. Sans lire attentivement le contrat, vous ne serez pas en mesure de savoir si les résolutions issues des négociations en ce qui concerne votre salaire mensuel sont prises en compte. Or, une fois que le contrat est signé, vous ne pourrez plus revenir en arrière pour contester le salaire qui vous sera payé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *