Quoi savoir sur un testament olographe ?

La rédaction d’un testament est obligatoire afin de mettre en pratique sa dernière volonté. La rédaction ainsi que la faisabilité de cet acte peuvent toutefois poser des problèmes sans une maîtrise parfaite de la procédure à suivre. Cet article vous présente des notions sur le testament olographe.

Définition

Il existe pour la rédaction d’un testament plusieurs formes à adopter chacun avec ces formalités à suivre. Pour plus d’informations, visitez cerclededroit.be/. Parmi ces types de testaments, il y a le testament olographe. Il se fait de manière solo sans accompagnement par un notaire, toutefois après la rédaction de l’acte il convient de faire le dépôt chez un notaire pour permettre au bénéficiaire de retrouver en toute légalité le testament. Pour apporter une validité à l’acte, il doit comporter la date, la signature du testateur. Sans cela le document pourrait être annulé donc sans effet. Il n’existe pas un délai à respecter pour la rédaction du testament, cela peut être fait à n’importe quel moment. Cela peut se faire sur du papier ou toute autre chose qui puisse durer dans le temps sans porter atteinte aux informations. Il est à noter que le testament olographe bénéficie d’une même authenticité que les autres formes de testament.

Le contenu obligatoire du testament olographe

Pour avoir une légalité, le testament olographe doit suivre des exigences. Lors de la rédaction, il doit être bien lisible pour ne pas engendrer des mésententes. Il existe des formules pour commencer votre testament olographe, et faire une liste de tout ce que vous possédez et que vous désirez partager à qui de droit. Vous devez marquer vos désirs en ce qui concerne une succession, un don ou toute autre chose. Le testateur doit établir la liste de ceux qui hériteront de son patrimoine, cela doit renseigner sur les identités de chacun et des liens qui vous lient à chacun des bénéficiaires. Vous devez imposer sur le testament une indication sur le temps de la rédaction et aussi le temps du dépôt chez le notaire sans oublier d’y mettre votre signature.

Les causes de contestation du testament olographe

Il existe des situations où la légalité du testament olographe soit contestée. Cela peut être causé par plusieurs choses, au cas où le testateur n’a pas imposé sa signature sur le document ou qu’il n’est pas mis une date sur le testament. En cas de falsification du document, il peut avoir une contestation. Pour des cas de maladie mentale du testateur qui n’a pas toutes ces facultés en place, le testament peut être cause de contestation. Il peut y avoir lors de la rédaction du testament des menaces ou une pression d’une personne pour bénéficier illégalement des biens du testateur, dans ce cas aussi vous pouvez contester le document en fournissant des preuves de vos propos. Pour des cas de transgression des droits d’un héritier, il peut se rapprocher d’une autorité juridique pour contester le testament qui n’est pas à son avantage ou qui ne respecte pas sa position.

Pour ce faire, vous pouvez contacter une juridiction compétente pour vous accompagner dans le processus, toutefois vous disposez d’une période donnée pour présenter votre contestation à la juridiction.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *