Connaître la loi, c’est aussi connaître ses droits

Nul n’est censé ignorer la loi, comme l’adage le dit si bien. Même si cela devrait être évident pour beaucoup, il y a ceux qui ne sont pas conscients de son importance. Il ne faut pas attendre d’être victime de litige avant de s’informer. Reconnaître son utilité permet de se protéger.

Rôle crucial de la loi dans la vie de la population

Elle autorise et interdit certains comportements. Dans le cas où un individu ne les respecte pas, des sanctions seront appliquées. Tout dépend de la gravité de l’acte. L’individu devrait soit :

  • Payer une amende,
  • Rembourser les dommages qui ont été causés,
  • Aller en prison.

Une loi a donc pour mission principale de canaliser tout un chacun. Elle permet de vivre avec des principes pour le bien de tous. En prendre connaissance, c’est pouvoir faire face aux situations difficiles et éviter les problèmes judiciaires. Rappelons que ce sont des règles qui ont été préalablement discutées et convenues au sein du gouvernement. Et c’est principalement au tribunal qu’elles sont appliquées. Si elle n’existait pas, chaque pays serait probablement chaotique !  

Complémentarité de la loi et du droit

Il est possible de répartir les lois en deux catégories. D’une part, il y a le droit public. Celui-ci englobe toutes les règles qui stabilisent le lien entre l’individu et la société. Lorsqu’une personne commet une infraction qui porte préjudice à la société, alors on dit d’elle qu’elle a enfreint une loi pénale. Dans le cas où vous remarquez un voleur sortant tout droit d’un magasin avec sa marchandise, il s’agit notamment d’une infraction au droit public. Pour plus de détails, rendez-vous sur connaitre-ses-droits.net. D’autre part, il y a le droit privé. Celui-ci sert de balise pour un bon équilibre des rapports entre les particuliers. On l’appelle également droit civil. C’est par lui qu’on résout des conflits entre un groupe d’individus. Si jamais, avec votre voiture, vous percutez la clôture d’une maison qui n’est pas la vôtre, alors vous violez le droit du propriétaire à profiter de sa possession.

Une quantité non négligeable de lois

On répertorie un grand nombre de lois, en fonction des pays. Rien qu’en France, on a compté l’existence de plus de 11 500 lois, dont 320 000 articles, suivis de 130 000 décrets et pour finir près de 400 000 normes. Néanmoins, il existe quelques catégories de texte qui doivent être soumises à une procédure de vote. Parmi lesquelles, les lois constitutionnelles. Celles-ci visent à réglementer l’organisation, mais aussi le fonctionnement d’un État ou alors de plusieurs États. Ensuite, les lois organiques qui se rapportent à l’agencement des pouvoirs administratifs. S’ensuit la loi de financement de la sécurité sociale, qui est un tout autre spécifique voté année après année par le Parlement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.