Les faces sombres du métier d’un avocat

Un métier d’avocat est une profession convoitée par les futurs diplômés. Les avocats sont bien payés, libres et respectés. Cependant, ces dernières années on constate des nombreux avocats qui sombrent dans la dépression et sont confrontés à des difficultés engendrant beaucoup de stress. Étant un grand métier d’avenir, on ne peut pas nier les situations inquiétantes d’un métier d’avocat.

Le stress est devenu le quotidien d’un avocat

Le stress et la mauvaise santé mentale sont désormais les principales causes de maladie de longue durée. Le facteur de stress le plus spécifique pour les avocats est lié au poids de leurs responsabilités : responsabilités légales, responsabilités vis-à-vis des clients, souvent très personnellement impliqués dans leur activité. Le facteur de stress le plus fort s’agit d’une situation d’urgence, d’une fatigue excessive due à des délais non négociés. Un autre facteur de stress est l’expérience des situations conflictuelles : les avocats ont du mal à faire passer leur message, que ce soit devant un juge ou lors de négociations contractuelles. Ils doivent être persuasifs, parfois dans le cadre d’un désaccord ou d’un conflit. Cette situation conflictuelle se produit parfois dans son cabinet, entre associés. Les blessures liées au stress conduisent parfois à l’isolement, tant personnel que professionnel. Ces avocats isolés perdent alors le soutien des autres lorsqu’ils sont confrontés à des difficultés. Parfois gênés par leur situation, ils s’isolent encore plus. Sur https://www.avocat-journalactu.fr, vous trouverez aussi d’autres actualités sur le métier des avocats.

La difficulté de séparer la vie professionnelle et la vie personnelle

Le travail d’un avocat s’invite souvent dans sa vie privée, facilitée par les nouvelles technologies qui permettent un accès permanent à son cabinet. De plus, les avocats sont souvent très attachés à leur profession, une véritable vocation parfois intergénérationnelle. Les avocats sont plus habitués à s’occuper des autres qu’à se soucier d’eux-mêmes, ils attendent souvent que les effets du stress augmentent avant de s’en soucier.

La limitation du temps de plaisir et les troubles sur le plan physique

Les avocats n’ont pas beaucoup temps libre, du temps de socialisation au travail et à l’extérieur. Cela peut entraîner des troubles physiques qui peuvent être très divers :

  • Trouble du sommeil,
  • Trouble de l’appétit,
  • Perte ou prise de poids brutale,
  • Douleurs musculaires, articulaires, cardiovasculaires.

Ces troubles sont souvent traités sur le plan physique, mais leurs causes psychologiques sont moins souvent explorées. Les manifestations de stress sont aussi parfois associées à des comportements à risque : consommation excessive d’alcool, de drogues, de tabac. L’effet recherché de cette consommation est souvent une incitation à tenir bon face à des conditions de travail difficiles, comme trouver la détente ou la paix après ou même pendant la journée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.